Les emballages verts et pourquoi c’est important pour votre entreprise

Si vous n’utilisez pas déjà des solutions d’emballage durables, les adopter pourrait être bénéfique pour votre entreprise. Même que, si vous ne le faites pas, vos clients pourraient penser que votre produit est démodé, avant même de l’avoir déballé!

La prochaine fois que vous déballerez un colis, remarquez combien de couches d’emballage enveloppent l’article. Il y aurait jusqu’à sept types1 de matériaux qui entrent dans l’emballage d’un seul colis : ruban adhésif, boîte en carton, calage polystyrène et papier bulles pour ne nommer que ceux-là. Bref, avant d’arriver intact à la porte du consommateur, le colis a déjà semé la destruction environnementale sur son passage. Et trop souvent, le suremballage finit à la poubelle.

Les emballages représentent près du tiers de la production mondiale de plastiques – et  seulement 14 pour cent sont recyclés, selon un rapport conjoint du Forum économique mondial et de la Fondation Ellen MacArthur. Le problème s’aggrave avec l’ascension fulgurante du commerce électronique, qui gagne en moyenne 20 % par année dans le monde entier. Le montant des ventes en ligne aurait atteint 2,29 trillions de dollars américains (2,01 trillions d’euros) en 2017.

Qu’est-ce que l’emballage vert?

Vert, écologique, durable ou écoresponsable, quel que soit le qualificatif utilisé, il signifie toujours la même chose : un emballage qui a le moins d’impact possible sur l’environnement.

Il y a différentes façons d’atténuer cet impact : on peut réduire la quantité de déchets d’emballage créés, utiliser des matériaux recyclables ou biodégradables ou encore, utiliser de l’énergie renouvelable en cours de production de l’emballage.

Pourquoi les emballages durables sont-ils importants pour les entreprises?

Deux grandes raisons. La première : les consommateurs sont de plus en plus soucieux du respect de l’environnement et donc, l’écoresponsabilité augmente le capital de sympathie et la pérennité de votre entreprise. La seconde : l’impact considérable qu’ont les emballages traditionnels sur l’environnement à l’échelle planétaire.

Impact de l’emballage des produits sur votre entreprise

La plupart des consommateurs veulent des emballages écologiques. Déjà en 2020, selon une étude de Trivium Packaging1 , 74 % des personnes sondées aux États-Unis, en Europe et en Amérique du Sud se disaient prêtes à payer plus cher pour l’utilisation d’emballages durables. La tendance n’a fait que s’amplifier depuis.

Des études ont démontré une corrélation positive entre l’emballage écologique et l’image de marque positive, de nombreux groupes de défense des consommateurs faisant la promotion d’entreprises qui utilisent des emballages durables. De plus, des données récentes révèlent que 44 % des gens choisissent d’acheter auprès de marques qui ont un engagement clair envers la durabilité2.

Ainsi, de plus en plus d’entreprises réalisent à quel point une stratégie d’emballage écologique est logique en ce qui concerne l’acquisition, la rétention et la fidélisation des clients. Dans l’environnement commercial ultra-concurrentiel d’aujourd’hui, il n’a jamais été si important que votre entreprise adopte des pratiques durables afin d’assurer sa rentabilité.

L’impact de l’emballage sur l’environnement

Nous en avons tous reçu : de petits articles livrés dans de grandes boîtes remplies de matériaux de calage pour combler le vide. Le suremballage représente un véritable gaspillage.

La taille de l’emballage adaptée au contenu n’est que l’une de plusieurs considérations. Traditionnellement, l’emballage d’un colis comporte plusieurs types de matériaux et bon nombre sont composés de plastique. En fait, selon le Programme des Nations Unies pour l’environnement3, environ 36 % de tous les plastiques produits sont utilisés dans l’emballage. Le secteur de l’emballage est le plus grand générateur de déchets plastiques à usage unique au monde.

La production de plastique est l’un des processus de fabrication les plus énergivores au monde. Ainsi, avant qu’un colis dans un emballage traditionnel n’arrive à la porte d’un consommateur, il a déjà contribué grandement à la crise climatique.

Enfin, trop souvent, les emballages finissent dans les décharges ou en tant que déchets mal gérés. Comme le plastique peut mettre jusqu’à 1 000 ans pour se décomposer, il s’accumule dans l’environnement, endommageant les sols, empoisonnant les eaux souterraines et étouffant la faune marine. Des microplastiques ont été retrouvés dans différents organes de l’être humain, y compris dans le placenta de nouveau-nés, et peuvent avoir de graves répercussions sur la santé.

L’impact des déchets plastiques sur l’environnement

Selon la Fondation Ellen MacArthur4, la cause profonde de tous ces déchets est le modèle économique linéaire actuel, fondé sur le tryptique « extraire, fabriquer, jeter ». La Fondation préconise une transition accélérée vers une économie circulaire, où le premier pas consiste à arrêter de produire des déchets.

L’économie circulaire repose sur trois principes : éliminer déchets et pollution; maintenir produits et matières en circulation (en préservant leur valeur au maximum); et régénérer les systèmes naturels. Elle favorise une transition vers les énergies et les matériaux renouvelables et vise à découpler la croissance économique de l’épuisement des ressources naturelles. La Fondation affirme que le système est résilient et avantageux pour les affaires, les personnes et l’environnement.

De toute évidence, les solutions d’emballage durables sont un élément important de la transition vers une économie circulaire.

Solutions d’emballage durable

Les solutions d’emballage vert5  se multiplient. Il s’agit de déterminer ce qui convient le mieux à votre entreprise.

Arachides biodégradables

Les arachides biodégradables remplacent avantageusement les arachides en mousse de polystyrène expansée, un matériau d’emballage et de rembourrage utilisé couramment pour protéger les objets fragiles pendant l’expédition. N’étant ni biodégradable ni économiquement recyclable, il finit souvent dans les cours d’eau où il peut avoir des effets néfastes sur la vie marine. C’est pourquoi il est aujourd’hui interdit dans de nombreux pays.

Les arachides biodégradables sont fabriquées à partir de matériaux naturels. Elles fonctionnent de la même manière que leurs cousines en polystyrène, tout en étant plus durables et moins chères.

Harts of Stur, un détaillant d’électroménagers et d’articles pour la maison du Royaume-Uni, a adopté ce matériau d’emballage produit par Greenlight Packaging – au plus grand bonheur de ses clients6.

« La réaction à nos emballages écoresponsables a été tout simplement formidable. Les clients sont vraiment heureux que nous utilisions une alternative écologique au polystyrène! Harts de Stur

Papier bulle ondulé

L’emballage à bulles permet de protéger les objets fragiles pendant le transport. Ce n’est certainement pas le matériau le plus écologique, puisqu’il est fait de plastique.

L’emballage en carton ondulé recyclé constitue une alternative durable, en réemployant les déchets de carton post-consommation comme matériau de rembourrage et en leur donnant ainsi une durée de vie supplémentaire. De petites découpes y sont pratiquées pour produire un effet accordéon qui protège des chocs, comme le fait l’emballage à bulles.

Coussins d’air fabriqués à partir de matériaux recyclés

Les coussins d’air gonflables sont une excellente alternative écologique et économique au polystyrène ou au papier bulle. Offerts dans une variété de tailles, ils sont idéaux pour combler les vides dans des boîtes et fournir un calage autour des articles emballés.

Ce sont de petits sacs qui peuvent être gonflés et qui sont donc principalement constitués d’air. Cela permet de réduire la quantité de plastique utilisée dans leur production et de réduire la quantité d’emballage comparativement à d’autres matériaux de calage. Bien qu’ils puissent être réutilisables et recyclables, il est important de choisir des modèles fabriqués à 100 % de matériaux recyclés et qui mettent l’accent sur la biodégradabilité.

Carton recyclé

Les boîtes en carton sont la norme comme emballage extérieur. Par rapport au plastique, une boîte en carton réduit les émissions d’huile et de CO2 de 60 %7. Un matériau organique, le carton est 100 % biodégradable et peut être recyclé plusieurs fois.

Bien que le carton soit définitivement considéré comme un emballage vert, son utilisation peut avoir un impact considérable sur l’environnement. Lorsqu’il est enfoui dans des décharges, sa biodégradation émet du méthane, créant une empreinte carbone substantielle. De plus, il est fait de fibres d’arbres, ce qui ajoute au risque de déforestation. Pour vous assurer que votre emballage est aussi écologique que possible, essayez de vous procurer du papier et du carton recyclés post-consommation ou post-industriels. Recherchez aussi les matériaux marqués comme étant certifiés FSC, provenant de forêts gérées durablement.

Emballage d’amidon de maïs

L’amidon de maïs est un matériau organique, dérivé du maïs. Il a des propriétés similaires à celles du plastique, ce qui en fait une alternative au plastique efficace et plus durable sous de nombreuses formes, des bouteilles moulées aux emballages en vrac.

Cependant, comme ce matériau est dérivé des grains de maïs, il est en concurrence avec l’alimentation humaine et animale, ce qui peut faire augmenter le prix de l’un de nos aliments de base. Ainsi, bien qu’il ait d’excellentes propriétés pour l’emballage, vous voudrez peut-être envisager d’utiliser un autre substitut du plastique pour vos besoins d’emballage.

Plastiques biodégradables et recyclés

S’il vous est impossible de contourner les emballages en plastique en raison de la nature de votre produit, vous pouvez toujours vous tourner vers des matériaux en plastique fabriqués à partir de plastique recyclé à 100 % ou biodégradables (même si le plastique ne peut être recyclé qu’un nombre limité de fois avant de finir dans les sites d’enfouissement). Une solution plus verte serait d’utiliser des plastiques biodégradables, qui peuvent être décomposés par des microorganismes vivants.

Certains bioplastiques, tels que ceux fabriqués à partir d’amidon de maïs, de canne à sucre et de blé, sont en concurrence avec l’alimentation humaine. Mais il existe aussi des polyesters bactériens ou polyhydroxyalcanoates (PHA). Les PHA sont synthétisés et accumulés par divers microorganismes. Malheureusement, le processus est coûteux en carbone – bien que les huiles de cuisson et les graisses animales usées soient des options prometteuses, rentables et durables. Certaines entreprises, Nestlé, Pepsico et Bacardi, ont déjà intégré le plastique PHA à leur chaîne d’approvisionnement.

Textiles écologiques biologiques

Les emballages textiles écologiques réduisent les déchets, car ils sont fabriqués à partir de matériaux durables à usages multiples tels que le chanvre, le coton biologique ou recyclé, le tapioca ou les feuilles de palmier. Tous sont biodégradables et se décomposent rapidement naturellement. En voici quelques exemples : le coton hydrophile biologique comme calage, le lin et la popeline comme sacs ou pellicules anti-rayures et le ruban de chanvre pour regrouper des produits ensemble.

Innovations en matière d’emballage durable

Bien que l’emballage vert soit une tendance mondiale en soi et que les solutions d’emballage durables présentées ci-dessus en font partie, voici trois autres types d’emballages innovants qui pourraient émerger comme des solutions clés à l’avenir.

Emballage à base de champignons

L’emballage à base de champignons utilise des déchets agricoles nettoyés fusionnés par des racines de champignons. La matière peut ensuite être moulée sous la forme requise, séchée et utilisée comme emballage. Comme les déchets agricoles ne peuvent pas être utilisés dans l’alimentation humaine ou animale, l’emballage à base de champignons permet d’éviter le dilemme éthique liée à l’emballage en amidon de maïs. Il se biodégrade aussi à une vitesse incroyable. Bref, cela en fait un emballage durable. Toutefois, il ne se prête actuellement qu’aux petits articles.

Emballage à base d’algues

L’emballage à base d’algues utilise l’agar, une substance gélatineuse que l’on trouve dans de nombreuses algues. L’agar est extrait et déshydraté pour produire un matériau approprié à l’emballage. Les algues étant une matière première abondante et durable, l’emballage à base d’algues pourrait être la prochaine grande tendance dans le domaine des emballages verts.

Pellicules comestibles

La pellicule comestible est une solution d’emballage durable innovante, idéale pour les produits alimentaires. Elle a le potentiel de réduire les déchets alimentaires et d’emballage, tout en réduisant la lixiviation chimique du plastique. Le marché mondial des pellicules comestibles devrait atteindre 4,2 milliards de dollars d’ici 20288.

Différentes matières naturelles sont utilisées pour produire des emballages comestibles, mais la plus efficace et la plus couramment utilisée est le chitosan, un polymère biochimique obtenu à partir de la chitine extraite de carapaces de crustacés. Cela en fait l’un des biopolymères les plus abondants et une solution d’emballage beaucoup plus verte que les plastiques.

Liste de contrôle des solutions d’emballage écologique

Voici six façons de rendre votre emballage plus durable. Voyez ce qui pourrait fonctionner pour vous :

  1. Insistez sur des matériaux d’emballage durables qui peuvent être réutilisés
  2. Utilisez des emballages biodégradables et compostables.
  3. Réduisez la taille de l’emballage.
  4. Choisissez un emballage qui est adapté au processus d’expédition.
  5. Permettez aux clients de retourner et de réutiliser des contenants vides.
  6. Expédiez des articles en vrac.

 

Pour obtenir des conseils sur d’autres façons de rendre votre expédition plus écologique, communiquez avec votre représentant commercial DHL.

 

Références

Trivium Packaging Global Buying Green Report

Ecoenclose

United Nations Environment Programme

The Ellen Macarthur Foundation

Green Business Bureau

Greenlight Packaging

Primepac

Yahoo! Finance